picto bonhomme-bleu-1

6 ETI 3000 VTR au service du nouveau WMS des Coteaux Nantais

Remillé (44), le 12 juin 2019

picto bonhomme-vert-64

Les Coteaux Nantais naturellement RSE

« Nous sommes cultivateurs et transformateurs principalement de pommes et de poires. On transforme tous ces produits en compotes, purées, confitures, jus de pommes, vinaigre… »

Florent Loirat responsable méthode et projets chez Cototerra, filiale de transformation des Coteaux Nantais

Les Coteaux Nantais nouvelle usine de transformation à Remillé (44)On parle de plus en plus de Responsabilité Sociétale des Entreprises, mais il est rare de rencontrer une société dont toutes les actions sont tournées vers cet enjeu.
En effet, non seulement l’entreprise cultive des vergers en agriculture biologique depuis la fin des années 60, mais son approche va bien au-delà, puisqu’elle est certifiée Demeter (agriculture biodynamique) depuis 1997 et maintenant est leader européen sur ce type de culture.
Il en va de même pour l’aspect social. Un simple exemple en donne la tonalité : les salariés de la production et de la logiqtique peuvent profiter de la semaine de 4 jours.
La « Responsabilité » pourrait s’arrêter là. Ce serait déjà suffisant pour recevoir des « distinctions » telles que le trophée du développement durable et de la RSE en Pays de Loire (2017) ou les labels « Entrepreneurs + engagés » et « Bio Entreprise Durable » obtenus aussi en 2017. Mais en permanence de nouvelles actions ou diversifications sont lancées : cultures maraîchères de légumes DEMETER distribués localement; accompagnement d’exploitants dans leur passage à l’agriculture biologique et à l’agriculture en biodynamie.

pour en savoir plus : http://www.coteaux-nantais.com
https://www.reponse-conso.fr

Vous pouvez donc facilement imaginer qu’il était particulièrement enthousiasmant de pouvoir réaliser un reportage dans une entreprise tournée vers une « économie régénératrice ». De plus, l’accueil chaleureux d’Audrey Vidal-Blanchard (Responsable communication – RSE et bien-être au travail) et de Florent Loirat a évidemment renforcé mon engouement…

picto bonhomme-vert-64

Une industrialisation à la mesure de leurs aspirations

Depuis juin 2017, Remouillé (44) accueille la nouvelle unité de transformation de fruits biologiques regroupant l’ensemble des produits transformés. Un bel investissement qui a permis de moderniser et de compléter presses, marmites, étuves, lignes de conditionnement…, mais aussi de déployer un WMS afin d’optimiser gestion des stocks et préparation des commandes.
Comme le souligne Florent Loirat

« On a modernisé toute la logistique en incluant un WMS pour pouvoir piloter celle-ci. On avait besoin d’un marquage carton plus performant, car on a constaté que le marquage « jet d’encre » n’était pas suffisant pour utiliser le WMS et qu’il fallait passer par une technologie d’impression-dépose … »

comparaison jet d'encre et impression d'étiquetteEn effet, le marquage par jet d’encre ne permet pas une bonne reconnaissance des codes barres. C’est pourquoi nous avons mis en place nos systèmes d’impression pose d’étiquettes ETI 3000. Nous obtenons ainsi une qualité de marquage de grade A, reconnaissable par tous les systèmes de capture de données.

En octobre 2018, cet investissement vient d’être complété par une ouverture du capital entraînant une levée de fonds de 5 M€, afin de finaliser la transformation de l’outil de production, de renforcer les capacités d’approvisionnement et de consolider les partenariats avec les exploitations travaillant en biodynamie.

Pour en savoir plus : https://www.chefdentreprise.com
https://actu.fr/pays-de-la-loire/remouille_44142/

picto bonhomme-vert-64

ETI 3000 VTR :
performance, simplicité, fiabilité et robustesse
pour un étiquetage expert

Système d'impression dépose ETI3000 et son colisLes Coteaux Nantais disposent de 6 systèmes d’impression pose ETI3000 VTR:
– 5 dédiés aux 4 lignes d’étiquetage – deux pour les produits liquides, deux pour les produits dits « pâteux »- de l’atelier conditionnement. Une des lignes est dite « haute cadence » et bénéficie de 2 convoyeurs en sortie de cartons pour l’identification et la mise en palette.
– un 6e système est réservé à l’étiquetage des cartons de produits en « marques blanches ». Ce dernier emploi n’étant pas quotidien, la machine peut aussi servir, le cas échéant, de « spare ». En effet, la taille et la position latérale de l’étiquette (en avant et en bas) sur les cartons est la même quelque soit la nature du produit. Les 6 systèmes sont donc rigoureusement identiques. Seul l’emplacement de la cellule de détection du carton est à régler en fonction de la taille du contenant et de la vitesse de convoyage. chaque système est identifiée et appairé à un ordre de fabrication au niveau du WMS.

==> les 6 systèmes sont donc interchangeables et permettent de faire face à toute rupture de flux pour maintenance.

sortie du carton

Arrivée du carton sur le convoyeur

détection du carton

Détection par la cellule de déclenchement de l’impression

convoyage du carton

Placement automatique du carton grâce au convoyeur

L’ETI 3000 VTR est particulièrement performant de par son système d’application, de l’étiquette, qui se fait « à la volée » lors du passage du carton ; les cadences peuvent atteindre 40 poses par minute.

L’ETI 3000 VTR est particulièrement « simple ». Et notamment au niveau de son applicateur. En effet, la précision de pose est obtenue par un maintien de l’étiquette soumis à l’aspiration d’un ventilateur. Quand le carton arrive au contact, l’étiquette se dépose automatiquement et le rouleau applicateur la plaque uniformément. De plus, cette technologie, sans vérin, est totalement sécurisante pour l’opérateur.

L’ETI 3000 VTR est particulièrement fiable et robuste. En effet, de par sa conception, peu de pièces sont en mouvement. Le système n’est donc que faiblement soumis à l’usure. De plus l’utilisation de blocs d’impression type Zebra ou Sato est garant de fiabilité.

Le choix des systèmes d’impression pose ETI 3000 VTR (voir la gamme des Système ETI 3000 pour « pose côté ») répondait donc parfaitement au cahier des charges découlant de la mise en place du WMS. Mais il est toujours agréable de constater que nos clients et leurs réalisations sont les meilleurs ambassadeurs de nos systèmes comme le rappelle Florent Loirat dans ce reportage.

« On a connu Eticoncept par l’un, de nos fournisseurs, qui utilisait cette technologie. Et en allant voir sur son site de production, on a constaté que c’était la technologie qu’il nous fallait. »

(À suivre …)

Thierry Coulmain,
responsable éditorial Groupe Barcodis

Cet espace vous permet de :
 
télécharger : logos, images, polices et logiciels d'étiquetage ...
Visionner des videos de démonstration "produits"
diffuser, les films de reportages réalisés par Eticoncept ...